LE COIN D'ANNICK BOULEAU : FILMOGRAPHIE

observer, deviner, pratiquer

GENÈSE
au cours des séances
depuis le début


STYLE
à table

carnets de bord
> carnets d'annick


REPÈRES
à lire
constellation

entre nous
> jean oury

> p. j. laffitte/o. apprill


TERRAINS

TECHNÈ

PLUMES

DANS L'INSTANT

CONFIDENCES

LE COIN DES AMIS

LE COIN D'ANNICK B.
filmographie

CONTACT

RETOUR ACCUEIL


LES WIKI D'OLC
le livre impossible

<<<<<<< •• >>>>>>>
<—                           —>

Pellicules cherchent ordinateur

16mm couleurs, 34', 1983.
réalisation et montage : Annick Bouleau
image : Bernard Dartigues, Michel Duvigneau
Son  : Gérard Delahaye — Mixage : Jean-Paul Loublier

Production : SCMA, ministère de l'Agriculture


Pour faire un lien vers ce film :
http://ouvrirlecinema.org/pages/mon-coin/ab/filmo/pellicules.html



Clic
sur l'image pour accéder au film

[fiche de présentation]
C'est là que tout a commencé : je découvre mon intérêt pour le geste et le corps cinématographiés, la nécessité de l'abstraction (entre la boîte de film et la main qui la tient : où est le travail ?)
C'est un film 'institutionnel', réalisé pendant une mise à disposition au service cinéma du ministère de l'Agriculture (1980-1982).
J'ai eu carte blanche. J'ai pu prendre mon temps. Une chance inouïe pour débuter.
Le film a suscité de très fortes résistances de par ses choix formels (ton bressionnien des voix off, découpage et durée des plans, abstraction, au sens où j'ai isolé et retenu uniquement les gestes du travail). Il en garde la cicatrice : j'ai dû supprimer un carton dans le générique de début à la demande de certaines personnes filmées, alors que le mixage son était déjà fait : ceci explique un 'noir' énigmatique.
Il n'a donc pratiquement jamais été vu. Et pourtant c'est avec lui que j'ai frappé à la porte de Thierry Garrel et que l'INA a contribué à la production des trois films suivants (Intimités ; L'instant fatal ; Entre les deux, mon corps balance.)

[retour]

 

Ouvrir le cinéma

   
s