constellation

observer, deviner, pratiquer

GENÈSE
au cours des séances
depuis le début


STYLE
à table

carnets de bord
> carnets d'annick


REPÈRES
à lire
constellation

entre nous
> jean oury

> p. j. laffitte/o. apprill


TERRAINS

TECHNÈ

PLUMES

DANS L'INSTANT

CONFIDENCES

LE COIN DES AMIS

LE COIN D'ANNICK B.
filmographie

CONTACT

RETOUR ACCUEIL


LES WIKI D'OLC
le livre impossible


<<<<<<< •• >>>>>>>
précédent — — — suivant


Psychologie de la connaissance [contexte]

Pascal Nouvel, L’Art d’aimer la science, Puf, 2000.
II, Un genre d’émotion que seul le scientifique peut éprouver, p. 15-16.


« Dans le Ménon, Platon met en scène un petit esclave à qui Socrate fait découvrir par d’habiles questions, une propriété élémentaire des surfaces, et rectifier par là une erreur commune. […]

Le récit laisse entendre que la connaissance de l’esclave au sujet de la surface du carré est la même que celle de Socrate une fois l’erreur rectifiée. Or, c’est ce point précisément que nous avons lieu de contester en suivant la direction particulière du regard que nous ouvrent les considérations évoquées précédemment.

La connaissance que l’esclave acquiert par le chemin que lui fait suivre Socrate n’est en fait pas la même que celle que Socrate a du même sujet. Non pas parce que Socrate et l’esclave n’ont pas la même notion de carré et de surface, mais parce qu’à cet instant, ils n’éprouvent pas du tout l’un et l’autre la même chose au sujet de cette connaissance : Socrate éprouve cette connaissance comme le moyen d’une démonstration touchant la théorie des idées, l’esclave, lui, éprouve la même connaissance comme une découverte. Il n’ignore pas, sans doute, que cette découverte il n’est pas le premier à la faire, mais pour la première fois, il comprend quelque chose dont il ne s’était jusque-là vraisemblablement jamais avisé. Ce n’est pas la même connaissance parce que la pensée qui la reçoit et qui la considère n’est pas animée des mêmes mouvements, des mêmes sentiments à l’égard de cette connaissance. […]

Nous engagerons la question de la science à partir du concept de sentiment. Nous tenterons une incursion dans un ancien problème avec un nouveau concept. En faisant usage d’un nouveau concept (un nouveau point de vue), c’est le problème dans son ensemble qui se trouve modifié. »

[retour]

 

Ouvrir le cinéma

   
s