AU COMMENCEMENT ÉTAIT L'IMAGE : SÉANCE 5

observer, deviner, pratiquer

GENÈSE
au cours des séances
depuis le début


STYLE
à table

carnets de bord
> carnets d'annick


REPÈRES
à lire
constellation

entre nous
> jean oury

> p. j. laffitte/o. apprill


TERRAINS

TECHNÈ

PLUMES

DANS L'INSTANT

CONFIDENCES

LE COIN DES AMIS

LE COIN D'ANNICK B.
filmographie

CONTACT

RETOUR ACCUEIL


LES WIKI D'OLC
le livre impossible

<<<<<<< •• >>>>>>>
précédent<        >suivant

DE LA FEUILLE À L'ÉCRAN (1)

Pour le visionnement de l'Étude 1, j'ai imaginé de proposer aux élèves une autre activité à mener simultanément. Les images que je vais leur montrer ne sont pas évidentes (longs plans séquences qui exigent une attention et une écoute accrue pour “exister”, d'où leur intérêt pour notre travail en cours). J'ai fini par trouver cette solution: leur demander de noter, comme ils veulent, ce qu'ils voient, ce qu'ils entendent, ce à quoi ils pensent.

il ne faut pas oublier que les enfants écrivaient tout en visionnant le film.
J'ai composé un montage de ces textes.

Vous pouvez consulter les documents originaux scannés à la suite de chaque texte ou bien réunis dans un album : Devant l'image 1.

1
Des nuages noirs
Un bruit de moteur
Une scie électrique
Un gros bruit de tonnerre
Des dessins sur un mur
Le bruit d’un bus
Un bruit de klaxon
Une feuille posée par terre
Une fenêtre
Un rayon de soleil illumine le sol
Une fenêtre la fenêtre d’une exposition
Les murs vitrés du musée avec le toit
Un rayon de soleil illumine les murs du musée
De l’eau un produit qui circule dans des tuyaux
Un monsieur des personnes qui travaillent
Un serveur qui sert des plats
Un bruit de verre
Un monsieur sert un café puis il s’en va
Un bruit de caisse électronique
Un téléphone se met à sonner [document (1) (2) (3)]

2
L’intérieur d’une église ou d’une chapelle
Un clocher
Une cloche (± 10 coups)
Le ciel sans nuage
Des oiseaux qui chantent
De l’eau
Des travaux le plafond d’une église
Un avion
De la circulation routière
Une porte qui bat
Un tunnel
Du carrelage
La lumière du soleil derrière des vitraux
Une ombre passe devant le vitraux et nous le rend visible
Un mur de marbre
Le bas d’une toile
Des peintures sur le marbre
Une fenêtre vue de près donnant sur un toit
La même fenêtre vue de loin
Des peintures à côté de la fenêtre
Une autre fenêtre qui laisse échapper un rayon de soleil qui éclaire toute la pièce salle
Les battements d’un cœur
Une table
Les fixations de cette table
Des ombres
Un robinet mal fermé des gouttes qui tombent
Cette table est bleue
Le coin de la table
Un restaurant italien
Des discussions entre clients
De nombreux passages des clients et des serveurs
Des discussions en français et en italien
L’intérieur du restaurant est peint en orange
Une lampe mélangeant le jaune et l’orange
Une voix plus grave que les autres
Un téléphone sonne
Des bruits de couverts
J’entends quelques merci ! allo ? au revoir … bonjour ! nous sommes (2, 3, 4 et autres chiffres…) et tout ça en italien. [document]

3
De l’eau qui coule. Machine (bulldozer) qui passait. Des voitures et autres moyens de transport qui roulent sous la pluie. Le mariage de nos amis (sauf qu’il faisait beau). Le métro pour rentrer chez moi. Un avion (un hublot) (ou le train). Le musée. Une entrée (la tapisserie de la pièce est rouge). Ciel d’orage. Le tonnerre (une horreur pour s’endormir). mur non tapissé. Le mur est fragments, abîmé. Bâtiment important (Notre-Dame de Paris). Carrelage. Reflet du soleil. Le foncé et le clair, la variation des 2. Le toit avec des tuiles (ça me fait penser à Jurassic Park). La messe. Sculpture.
Cellules se formant (création de la vie) (par les hommes)
Se divisant
Se multipliant
Gouttes d’eau. Restaurant (asiatique)
Moustache [document]

4
La mer, les bateaux, les poissons, le ciel, le village, la cloche, les voitures, la pluie, les hélicoptères, des avions, les oiseaux, une usine, des piétons, un enfant qui tousse, des portes qui se ferment et qui s’ouvrent, une église, des tambours, des flaques d’eau.
La cloche me fait penser à la messe.
J’ai l’impression qu’un livre s’ouvre. Un aéroport, une personne qui rit, quelqu’un qui prend une photo, des personnes qui marchent, une personne qui a mal, une fenêtre, la pluie, un avion, quelqu’un qui regarde une église de l’intérieur. Une sortie ou une entrée. Le plafond blanc, des voitures, des pas. Sur le plafond je vois des personnes sculptées ou dessinées. Je vois le parquet avec une lampe qui est mise au dessous d’une plaque.
Le ver…
Je vois des reflets de la lumière du dehors, une fenêtre, le noir, une personne qui marche vers une sortie, une fenêtre, un tableau qui est peint avec un fond rouge, on est dans un musée, des personnes qui parlent, maintenant la personne recule puis elle claque des mains, d’un seul coup elle va vers le fond rouge et je vois des nuages, j’entends une moto, des voitures, l’orage, des oiseaux qui crient et la pluie.
Un mur, toujours une personne qui marche, le soleil, un canapé, des fissures sur une fenêtre avec un toit devant, une peinture.
J’entends des personnes qui parlent, je vois un immeuble, on se recule. Maintenant je vois des fenêtres, des tambours ou des battements de cœur. Des taches qui bougent et qui s’enlèvent.
Nous nous rapprochons, je vois des taches qui se forment. Elles bougent, ça me fait peur.
J’entends des gouttes d’eau qui tombent. Nous nous baissons. J’entends des rires.
Maintenant nous sommes dans un restaurant.
Je vois l’ombre d’une espèce de ventilateur, une lampe, deux personnes. J’entends des personnes qui parlent. J’entends une langue étrangère.
J’entends des bruits d’assiettes, un téléphone sonne. J’entends une mobylette. [document(1) (2) (3) (4) (5) (6)]

5
Ça me fait penser à un port où il y a des bateaux. Il y a des bateaux à moteur. Il y a aussi des mouettes.
J’ai envie de relier ça avec l’image. Il y a des cloches qui sonnent la mer s’éclate sur les rochers. Je crois aussi que des personnes parlent.
En haut je vois que quelqu’un nous regarde par son hublot. Il n’arrête pas il continue jusqu’au coucher du soleil. Et j’ai aussi l’impression que son hublot est devenu carré le soir il regarde toujours mais cette fois-ci il voit des noirs avec de l’orage des éclairs.
Après j’ai l’impression de voir des murs et puis ça se transforme en église et après sur les murs je vois des dessins et après tout je revois le hublot juste après le hublot il y a des barres comme à la prison cette fois-ci il y a une grande fenêtre qui rapetisse après j’arrive dans une église après je vois quelque chose de tout bleu et dedans il y a des qui tombent sans arrêt après je vois un monsieur qui parle en espagnol il y a une espèce de bougie dans le mur j’entends que les messieurs font beaucoup de bruit mais en fait que leur langue je ne la connais pas car elle est bizarre.
Il y a aussi à la fin le téléphone sonne [document(1) (2) (3)]

6
La cloche sonnait, des bruits d’oiseaux, et des avions qui volent un hélicoptère un voiture roule et soudain il a entendu un bruit il s’est arrêté pour voir ce qu’il se passe un autre voiture venait et soudain la cloche a sonné. Des bruits étranges venus d’un côté et par là et par là Il était fou, et soudain il « vure » un trou rouge il avança de plus en plus près, il s’en retourna par là et par là il « reculère » d’un pas il va dans le rouge et soudain des gros nuages se montrèrent une moto roula un tonnerre foudroyant. Un mur cassé, une montagne glissante et droite, et une peinture d’un personnage une lumière brillait mais c’était une fenêtre, mais la lumière était blanche que je croirai que c’est une salle l’inconnu se recula il voit une fenêtre briller de plus en plus on voit toute la fenêtre, l’inconnu était époustouflé, dans une espèce d’eau quatre grosses bulles disparaissent, et revenir tout un rassemblement et les coups disparaissent l’inconnu se retrouve avec un ami l’ami lui sert a manger. Un autre homme vient ils discutent, un téléphone sonne il répond [document(1) (2)]

7
Nous entendons la cloche d’une église. Avec le son, je pense que nous sommes dans un port. Nous entendons un bruit d’eau, je pense que c’est la mer. L’écran est complètement vide, il a un fond blanc. Je pense que le bruit qu’on vient d’entendre est le départ d’un grand bateau à hélice. Car c’est ces hélices qui font le plus de bruit. Cela se calme. Nous entendons toujours les mouettes. Un hydravion vient de partir. Le fond est toujours blanc, l’image toujours vide. Un autre bateau vient de partir. La cloche d’une église sonne. Une voiture roule. Un léger moteur de bateau. Nous entendons beaucoup la mer. Une voiture vient de passer. Elle a éclaboussé quelque chose. Nous entendons bien la mer. Une voiture vient de passer. Nous entendons les mouettes.
Une lueur bleue vient de traverser à plusieurs reprises l’écran. Je pense que c’est le sol ciel et la lueur blanc resté le Il y a une bouche d’égout qui donne sur la mer. Des personnes parlent en marchant sur le port. Je ne sais plus ce qu’est la chose que j’appelais « égout ».
Nous changeons complètement de décor. Il y a un carré rouge qui se déplace dans un fond noir. Nous nous en rapprochons. Il est maintenant sur le côté gauche. Il est passé du côté droit. Cela me fait penser au travail que nous avons fait sur les rêves. Je pense que le carré rouge est une entrée qui aboutit je ne sais où.
Nous voyons un ciel bleu chargé de nuages. Une voiture vient sûrement de tomber en panne, vu le bruit. Il y a eu un éclair, vu le bruit.
Nous changeons de décor. Nous entendons des bruits de pas. Nous avons maintenant quelque chose de marron sur l’écran. Un mur est fendillé, c’est ce que l’on voit sur l’écran. Nous voyons un plafond. Nous entendons une petite sonnette. Nous voyons toujours la même chose. Nous voyons une entrée. Nous entendons des sifflements. Nous voyons des dalles. Une pièce qui a un trou dans le sol. Nous ne cessons de bouger. On veut nous montrer le trou. Nous revoyons maintenant le trou. En fait, peut-être que ce que je crois être un trou n’est que l’éclairement du soleil. Nous voyons un fond noir. Une fenêtre. Nous voyons la fenêtre et à côté d’elle un tableau.
Nous changeons de décor. Il y a un bruit qui est fait par des personnes. Nous sommes dans une salle, une ouverture est éclairée. On entend des personnes qui tapent dans leurs mains. La fenêtre est tellement éclairée qu’on ne la voit plus.
Nous changeons de décor. Il y a des vitres des ‘bocales’ avec des formes qui bougent à l’intérieur. Nous nous rapprochons des bocales. On voit maintenant très distinctement une partie du bocale. Nous entendons des bruits de gouttes qui tombent dans l’eau. Nous voyons toujours une partie du bocale. Il y a des personnes qui parlent.
Nous sommes maintenant dans un restaurant. Des personnes discutent. Nous entendons bien le bruit des verres. Des serveurs amènent des assiettes. Il y a une lanterne. Quelqu’un parle dans une autre langue. Il y a un serveur qui est un petit peu enveloppé. Nous entendons les bruits des assiettes qui s’empilent. Des gens passent. Il y a un plafond orangé. Nous entendons le bruit d’une machine. Nous entendons le bruit d’une moto. Nous entendons le bruit d’un téléphone. Quelqu’un vient de casser des verres.
[document(1) (2) (3) (4) (5) (6)]

8
1/ Le ciel, le bruit d’une église, il pleut, j’entend le bruit des voitures.
2/ Un musée.
3/Le bruit d’un ventre qui gargouille.
4/ Un mur d’église.
5/ Une petite salle vide avec un rayon de soleil.
6/ Une salle qui résonne avec un projecteur.
7/ Les bruits d’un poumon et des gouttes d’eau.
8/Ça se passe dans un restaurant
9/
10/ [document]

9
La mer — les poissons — le bleu, du ciel, de l’eau ou de la mer — les oiseaux (mouette) — bruit d’un bateau ou d’une voiture qui démarre — l’instrument « le cristal » — un chien qui aboie — une algue — le bruit d’une sonnerie d’église — le bruit de la sirène du premier mercredi du mois — le bruit d’une machine à laver — le bruit des mouettes qui volent — le bruit d’une foule qui parle — le bruit de l’instrument le grattoir — le dedans d’un vase et par ce vase on voie le ciel — un verre posé dessus — une salle de musée + le bruit de la foule — le rouge d’un fond de four — un tunnel rouge — le ciel — les nuages — le bruit d’une moto démarrer puis après s’arrêter et redémarrer puis on entend quelque chose exploser et la moto s’éloigne — un objet gris ou la façade d’une grotte — le sol — le bas d’une table plus précisément le bas de la nappe rose ou le bas le base d’une robe rose — un plafond — une dame — le côté d’une fenêtre — des carreaux sur le sol — une feuille brillant au soleil — le bruit d’un carnet de note sur le sol le reflet des barreaux de la fenêtre plus il y a de soleil plus ça disparaît — le toit d’une maison — un garçon qui parle — une porte — un tableau — Jésus — Marie — une fenêtre de musée — un projecteur de lumière ou le soleil — le début d’un spectacle — d’autres fenêtres — le plafond — une expérience — des bruits de frappement — un cœur — 2 boules — des filles — le bruit d’un robinet qui coule — le bruit de film quand il va se passer un truc d’action — du tissu transparent — des filles (sic) électriques — des personnes — une maison ou un immeuble — une lampe — du papier peint — le papier du plafond déchiré — le bruit d’une famille en discussion — une chemise — des bandes de papier peint noir — du papier peint vert et jaune — un couloir — un miroir (une glace) — un chapeau des oreilles — le bruit d’un téléphone qui sonne — un banc, une porte ouverte, une prison. [document (1) (2)]

10
3/un toit avec un trou
2/ une fenêtre
1/ de la neige
au ciel quand il fait nuit] + [au trottoir]
au sol d’une maison [un carré] [une fenêtre]
[une porte] [un immeuble] l’ombre d’un humain
[un restaurant] [document]

11
Je vois
Le ciel bleu sans nuage. Beaucoup de bruit. Une lucarne. Des dessins qui l’entourent puis des cadres qui s’enfoncent. Un carré rouge. Il s’éclaircit.
J’entends
Des tambours. Des voitures, un tracteur, un clocher (10 coups), la campagne, un moteur, des pas, une moto, une exclamation, une porte qui s’ouvre. Une hache qui frappe le bois. Un dôme. Des paroles. Des chuchotements. On se rapproche. Le tonnerre. Plein de nuages. Une mobylette. Un éclair oiseau. Des canards.
Je déduis
C’est près d’une église ou d’une cathédrale. Il y a une maison près d’une route. C’est un hélicoptère. Il va bientôt pleuvoir.
Un rideau, des feintes Un mur, des coquillages comme un visage derrière de la brume. Des dalles en ciment bleu. Des traces de pluie, une fenêtre avec un tableau un volet clouté
Un avion une pièce !, une porte, un rayon de soleil, la dalle, des dalles rougeâtres les dalles changent de couleur, des spots l’éclairent à côté les mêmes mais pas éclairées. On ne voit presque plus la fenêtre. On ne la voit plus
Une ombre sur une forme bizarre bleue. J’ai l’impression que l’on revient au début.
Un bruit de plus en plus aigu et moins fort. Des lumières, une barre de métal
Des personnages. Un essaie d’allumer un feu. Les personnages circulent. Ils mangent.
Une tasse de thé, un resto, le téléphone, les assiettes et les couverts [document(1) (2) (3)]

12
La cloche sonne et il y a un bruit doux et après c’est de plus en plus fort, Il y a des oiseaux qui chantent et le bruit repart de plus en plus fort ça s’arrête et les bruits des oiseaux reprennent et il y a du vent quand les oiseaux chantent et il y a des gouttes d’eau qui tombent et la cloche, 8 fois, et il y a un vent très fort et j’entends des bruits de dinosaures, et j’entend et le bruit revient
et j’entend un bruit d’une rivière qui coule beaucoup et j’entends des voix et quelqu’un qui rigole. Et une grande voix forte arrive je vois une sorte d’égout.
Je vois une serpillière toute rouge qui vole et la serpillière rouge part et revient et je vois un nuage tout foncé bleu. Et je pense à une moto. Et un tonnerre arrive avec un bruit fort. Et un plafond gris et blanc et un immeuble et un mur cassé
et je vois une sorte de tourbillon et du soleil qui tape a la vitre et qui en met par terre.
Et ce soleil est devenu foncé.
Et une fenêtre qui montre un paysage — une porte qui a une fermeture et j’entends des bruits de personnes et il y a une lumière qui s’allume la lumière du soleil est de plus en plus fort
Des sortes de morceaux qui se détachent de bout en bout et se rejoignent bout à bout et deviennent énormes et ils se redétachent bout à bout
Et je vois un deux monsieurs qui parlent. Il débarasse les assiettes. Il y a une lumière qui tape le mur et le monsieur ramène un verre de thé sur la table. [document(1) (2) (3)]

13
Ça me fait penser à un musée et des gens qui sont là-dedans ils visitent.
Ça me fait penser à la salle des photographes avec des gens dedans qui parlent, un photographe qui développe les photos.
Ça me fait penser à la nuit et j’entends des motos qui viennent, qui partent.
Ça me fait penser à la rue. J’entends des bus, des motos, des voitures, monter, des sculptures.
Ça me fait penser au soleil qui est en train d’illuminer le sol et j’entends des motos.
Ça me fait penser à une porte d’église
Ça me fait penser à un musée avec des fenêtres. Une de ses fenêtres est en train de se faire luminer par le soleil.
Ça me fait penser à un laboratoire dans un musée
Ça me fait penser à une salle à manger. Des gens qui parlent et aussi qui partent dans tous les sens. J’entends des gens qui lavent des verres et des assiettes. Les gens, je crois qu’ils ont terminé de manger. J’ entend un téléphone. [document(1) (2)]

14
Je pense à la mer aux poissons et aux bateaux à moteur et on dirait qu’ils étaient vraiment pressés et maintenant je pense aux oiseaux qui marchent en faisant des pas sur les flaques d’eau et maintenant je pense à de la musique. On dirait qu’on était enfermé. Je pense que des gens sont en train de faire un feu. C’est la nuit on dirait une moto qui démarre et qui fait des aller retour, on dirait qu’il y avait une averse. J’ai vu un personnage, on dirait un mur, on dirait le sol, le reflet de la fenêtre on entend des pas. J’ai vu une fenêtre, un tableau. Je vois en haut d’un immeuble une fenêtre plus éclairée par un projecteur alors que les autres sont normales.
Je vois des pas sur des carreaux. Les pats on dirait que quand la caméra s’approche les pas disparaissent. Là je vois une personne en train d’étudier j’entend des voix étrangères et des gens qui faisaient des aller retour et je pense que c’est un restaurant et j’entend le téléphone sonner. [document]

15
Ça me fait penser au ciel, aux avions, aux bateaux, au soleil et à un musée. Ça fait pensé aux mayas, aux rayons de lumière, et aux bâtiments italiens, et aux gouttes d’eau, et à un bar. [document]

16
1er. début. Je pense que ça représente la mer avec le reflet du soleil et juste à côté il y a un village avec une route où les voitures peuvent passer et dans ce village il y a un aéroport. Il y a des oiseaux qui sifflotent, il y a aussi une église. Et ça peut aussi représenter le ciel. On peut aussi voir un caméléon chien transparent dans le ciel
2ème. en suite. changement de décor. Je dirais que ça peut être un musée avec une grande fenêtre ou encore dans un musée sur le haut il y a une tour avec une fenêtre.
3ème. en suite. changement de décor. On dirait un four à pin pain avec du feu dedans. On pourrait croire que c’est un bout de carton avec quelqu’un dedans.
4ème. en suite. changement de décor. On dirait le ciel quand il fait nuit avec une voiture qui arrive. On dirait l’orage !, le coup de foudre.
5ème. en suite. changement de décor. La on dirait un mur de maison.
6ème. ensuite. On dirait le plafond avec une lampe, ou le sol et juste en haut il y a une fenêtre qui l’éclaire, on dirait aussi un grillage avec où on voit le sol.
7ème. ensuite. changement de décor. Il y a une fenêtre de musée ouverte pour laisser entrer la lumière
8ème. ensuite. changement de décor. On dirait qu’il y a la lumière d’une fenêtre qui éclaire un endroit de la pièce dans un musée.
9ème. ensuite. changement de décor. Là on dirait des vitres collées ensemble avec de l’eau dedans qui bouge.
10ème. ensuite. changement de décor. On dirait dans un restaurant italien des personnes qui sont venues boire un café. Il y a aussi des serveurs. Les personnages bavardent beaucoup. Apparemment ce ne sont que des garçons, enfin des hommes.
Les portes on dirait des toilettes avec une lampe sur une des portes. [document(1) (2) (3)]

17
Du son comme des cloches qui sonnent
Un train qui passe
Une grande image bleu clair
Un bruit d’eau qui coule
Un bruit de moteur
Dans un fond on entend comme des oiseaux le moteur va de plus en plus fort et de plus en plus doucement
Les oiseaux que l’on entend sont comme des mouettes
On entend comme des pas sur le carrelage des éternuements de personnes
on entend le bruit de la mer et encore une fois les cloches
Des fois on dirait qu’on est dans une gare et quand les cloches sonnent c’est un nouveau train qui part
On entend un peu comme si des gens jetaient du sable et de l’eau
Il y a comme un mélange de bruit de vagues, de moteur et de cris d’oiseaux
Il y a comme une ombre bleu foncé sur le bord de l’écran
On se croirait dans un aéroport ou dans un avion car on entend des hôtesses qui parlent des personnent qui rient
Sur l’image l’on voit un cercle (trou)
Il y a des fissures sur le mur et des rectangles entourent le cercle
L’ont voit un carré rouge en plein milieu de l’écran on entend des chuchotements des pas et des « boum ! » des voix et un peu de musique on entend comme des chaises que l’on poserait pas terre
L’on voit des le ciel couvert de nuages bleus (foncés ou clairs)
On entend comme une moto qui démarre elle est partie mais elle revient. Maintenant on entend l’orage
L’on voit comme un mur sali mais je ne comprends pas ce que l’on entend il y avait des bandes il y a des fissures sur le mur
On entend des bruits comme si ça allait du plus fort au moins fort ou … le contraire je ne sais pas
Il y a des dessins sur le mur
On entend des voitures qui passent
On voit un carrelage avec une feuille de et il y a un reflet de lumière dessus
On entend comme un avion qui décolle avec des personnes qui parlent toutes en même temps
On voit une fenêtre de l’autre côté de cette fenêtre il y a une maison on dirait une fenêtre de mairie ou de palais de justice
Maintenant c’est un mur orné de fenêtre comme la première
L’image s’éclaircit de plus en plus
On voit une sculpture de verre dans un musée sur la sculpture on voit des ombres qui bougent derrière on voit une télé et on entend des pulsations des gouttes d’eau qui tombent l’image se rapproche de la sculpture elle se rapproche de plus en plus vite on entend des grincements
On est dans un restaurant japonais et il y a des personnes qui parlent et qui passent avec des plats dans les mains (pas tous) il y a une lumière qui éclaire la pièce
Les personnes parlent toutes en même temps
Il y a une personne qui tousse
Elles tapent sur la table on entend une moto qui passe. Le téléphone sonne. [document(1) (2) (3) (4) (5)]

18
Ça me fait penser à l’été avec le bruit des cascades de l’eau. et un tracteur dans les champs dans la campagne puis la cloche de l’église sonne. Le tracteur revient.
On dirait que le soir approche et tout le monde parle.
La grande chose rond et un cité ronde est une lumière géante qui rentre dans une sorte de bâtiment ancien et là une petite fenêtre qui donne sur un bâtiment rouge. Et quelque part des personnes parlent.
C’est le soir je vois la lune et des nuages. Bleu. Puis une moto démarre. On dirait une fusée qui démarre. Un mur blanc un peu sale. et une statue accrochée au mur. Et là une sorte de fausse entrée. Une plaque lumineuse comme de la lave sur le parquet.
L’ombre d’une fenêtre. La fenêtre donne sur un toit pas fini. Une toute petite fenêtre. Un bâtiment connu. On dirai une salle de théâtre avec des fenêtres partout. à des ombres qui essaient de se rejoindre. Comme des poissons dans l’eau. Et une très grande ombre arrive.
Quelqu’un qui fait des portes de placard qui parle une autre langue. Les deux sortes de portes on dirait une entrée. [document(1) (2)]

19
C’est dimanche, la messe, la cloche sonne, il pleut des cordes, le ciel est gris et bleu, les voitures passent sur les flaques d’eau. La pluie continue à tomber sur les gravats. L’oiseau chante.
C’est le hublot d’un avion ou d’un bateau sous-marin. C’est le haut d’un pigeonnier.
Une ouverture rouge ou une fenêtre. Le ciel est noir, quelques nuages blancs passent. On entend une moto démarrer. Il y a de l’orage. Un mur d’une paroi. Le bout d’un toit d’une vieille maison cassé.
La paroi de l’église de Strasbourg. Quelques carrelages s’étaient enlevés du sol, et remis pa correctement à leur place. Des vitraux étaient enlevés. La paroi du pigeonnier.
La paroi de la cave, le bocal bleu avec des ombres bleues qui se balancent dans les bocaux. Elles rentraient en elles comme si elles s’accouplaient. [document(1) (2)]

20
Le bruit de la cloche m’a fait pensé quand j’étais à la messe de Noël.
Après ça m’a fait pensé quand on pique-niquait en classe de nature et quand. Il y a vait des véhicules qui passent parce qu’on est au bord près de la route. Sinon quand il n’y en a pas de véhicules on entend ces bruits = d’oiseaux, de ruisseau, de cloche d’église. Le son de la cloche n’y était pas.
Les voix on dirait celles d’une gare
Maintenant que je vois ça je pense plutôt que l’on est dans une coupole

Autre image
On dirait un fourneau où l’on fait chauffer le pain comme en classe de nature. Même s’il n’y a pas d’outil pour le montrer

Autre image
Un ciel gris un bruit de moto un autre bruit de tonnerre de claquement de porte et pour finir un bruit de tonnerre pour moi c’est Paris quand il fait moche. [document]

21
Je (pense) à un orage et à une tondeuse à gazon
Des voitures se promènent
Je (pense) à un mur avec des fissures mais il y a des dessins
J’entends des voitures
Je vois un rayon de soleil qui me fait penser à un trou
Il y a un trou
Quelqu’un parle
Il y a des voitures
Je vois une fenêtre qui est une belle décoration
On éclaire une fenêtre
J’entends le battement du
Quelqu’un fait rebondir une balle, de l’eau coule, il y a des formes
J’imagine un restaurant
Je pense à une cloche
Je pense à une voiture
Je (pense) à plusieurs (personnes) et à (un) appareil photo
Je pense à (une) voiture
Je pense à la pluie qui tombe sur la route et la voiture
Je pense à la pluie
mais quelqu’un fait sonner la cloche
Il y a un four il y a comme un mur [document(1) (2) (3)]

22
Du bleu très clair je pense à de l’eau ou à une rivière, ou le ciel en entendant le bruit ça me fait penser à un courant d’eau. J’entends à un certain moment des gens parler ou chanter. Je vois un rond clair, et le coutour bleu plus foncé. Ça me fait penser à un tunnel où quelqu’un serait dedans. Je vois un carré rouge. Ça me fait penser à une fenêtre mais l’intérieur la lumière serait rouge ! Ça me fait aussi penser à un mur portant une fenêtre. Ce que je vois me fait penser au ciel par un jour de tonnerre. Je trouve que ça ressemble aux nuages. Je vois un fond blanc avec quelques petites taches crème. Ça me fait penser à un mur ou bien un plafond. A un moment il y avait comme des écorchures sur le mur ou sur le plafond. Je vois des dalles. Je pense que c’est un sol. Il y a au milieu un éclat de soleil. Je pense que le soleil est passé par la fenêtre. Je vois une fenêtre. En face de la fenêtre il y a un autre toit. Je vois une fenêtre à nouveau. Une lumière éclaire la fenêtre. Je vois un immeuble. Je vois plein de fenêtres. Le soleil éblouit de plus en plus l’immeuble. Je vois une sorte de meuble bizarre. J’ai l’impression que la caméra se rapproche de plus en plus de cette forme bizarre. Il y a des sortes d’ombre bleu foncé. Je vois un monsieur. Je vois comme une lampe qui éclaire la salle. Je vois des gens passer. Un monsieur est passé avec une assiette. La couleur que je vois le plus est de l’orange orangé. Je pense qu’un monsieur s’est penché sur une table et a écrit quelque chose. J’ai entendu le téléphone sonner.
[document(1) (2)]

23
Je pense :
un train qui passe à grande vitesse, qu’il pleut, que c’est le matin et qu’un oiseau chante « le chant du matin », une voiture passe, un scooter aussi, une moto passe et dérape, quelqu’un, le une cloche qui sonne, quelqu’un fait du tambour, une personne qui marche, une fusée qui va dans l’espace, une personne parle à une personne, l’avion, des carrelages carrés, un carré rouge.
Un fond noir, des mouvements, on se rapproche du carré rouge, une personne boit dans une cannette, le fond a changé de couleur, un scooter qui démarre, une explosion terrible, on change d’endroit.
Une ombre, des klaxons, la ville
L’entrée d’un bâtiment
Beaucoup de voitures qui passent
Un mur où il y avait à gauche un rond, des briques avec la lumière du soleil, une pièce, une grille, des quais de métros passe une lumière revient, une fenêtre où on voit des tombes un le musée de l’art, dehors un opéra, des personnes qui parlent en attendant.
Quelque chose de scientifique sûrement un nouvel appareil, ils font une nouvelle expérience, une personne qui est représentée par des gouttes d’eau.
Plein de bruit
Une cage qui enferme quelque chose
Un rendez-vous important
Des copains d’Annick Bouleau
Ils vont manger
Ils parlent d’un projet pour le centre national de France, un restaurant, un téléphone qui sonne [document(1) (2) (3)]

24
Avion
Un noyé
Oiseau
Taureau
Lune étoile
Eclair
Seau de peinture
Eglise
Lampadaire
Carrelage
Mort
Peintre
Tableau
Sang
Gouttes d’eau
Ombres
Cuisine
Nourriture [document]

25
Les voitures
La pluie ..................Le son de la ville en hiver
Les camions

Quand j’ai peur la nuit je vois une lumière et le noir
La mosquée où on prie
Le ciel noir de l’orage, un bout de soleil
A la campagne il y avait du carrelage et il y avait aussi la lumière du soleil
Les carreaux de la salle c’est comme chez moi
Quand je trottine mon cœur moyennement
La pizzeria mon restaurant préféré
La bougie était le moyen d’éclairer avant que la lampe (électrique) soit inventée. [document(1) (2)]


 

Ouvrir le cinéma

   
s