AU COMMENCEMENT ÉTAIT L'IMAGE : SÉANCE 5

observer, deviner, pratiquer

GENÈSE
au cours des séances
depuis le début


STYLE
à table

carnets de bord
> carnets d'annick


REPÈRES
à lire
constellation

entre nous
> jean oury

> p. j. laffitte/o. apprill


TERRAINS

TECHNÈ

PLUMES

DANS L'INSTANT

CONFIDENCES

LE COIN DES AMIS

LE COIN D'ANNICK B.
filmographie

CONTACT

RETOUR ACCUEIL


LES WIKI D'OLC
le livre impossible

<<<<<<< •• >>>>>>>
précédent<        >suivant

DE LA FEUILLE À L'ÉCRAN (1)

La classe est en rez-de-chaussée et donne sur quelques mètres carrés de gazon. Au-delà de la grille, un ensemble d’immeubles collectifs, style années 70:Paris 13ème, quartier Glacière.

Les stores métalliques sont légèrement baissés plongeant l’espace dans une demi pénombre. Un écran télescopique a été déroulé et accroché au tableau.
En vidéoprojection les élèves vont visionner 40 minutes de L’ Etude 1 (Voir !), un film vidéo que j'ai réalisé dans le cadre de mon groupe de travail «Ouvrir le cinéma». On a raccordé au vidéoprojecteur la chaîne de l’école qui sert habituellement à diffuser de la musique dans le hall d’entrée en certaines occasions.

J’ai demandé aux enfants de noter, en cours de projection, à leur façon, ce qu’ils voyaient et entendaient. Jean-Charles leur a distribué une feuille de papier.
Le son stéréo est fort et bien présent. Le temps de la projection sera très calme.
Par gestes, les enfants demanderont à Jean-Charles des feuilles supplémentaires.

A l'issue de la projection, nous commencerons à parler …

 

Ouvrir le cinéma

   
s